Pour Tout Dire

-Le septième continent

Rédigé par Gilles Aucun commentaire

Une zone de l’océan Pacifique Nord jonchée de débris de plastique flottants six fois plus grande que la superficie de la France. Crédit image: NOAA Marine Debris Program

Ce continent est resté inaperçu jusqu'en 1997, année où l'océanographe et skipper américain Charles J. Moore le découvre alors qu'il rentrait dans le sud de la Californie après avoir terminé la course à la voile Transpac de Los Angeles à Hawaii.

C'est une zone de l’océan Pacifique Nord jonchée de débris de plastique flottants six fois plus grande que la superficie de la France.

Le grand dépôt d'ordures du Pacifique

Charles J. Moore regarde depuis le pont de son bateau la surface de ce qui aurait dû être un océan immaculé, mais il est confronté à la vue du plastique sans fin.
Cela lui semblait incroyable, mais il n'a jamais trouvé d’espace dégagé dans cette étendue. Des débris de plastique flottaient partout: bouteilles, capsules de bouteilles, emballages, fragments...
Un collègue océanographe de Moore a surnommé ce parc à ordures flottant "le grand dépôt d'ordures du Pacifique".

Ce continent de plastique serait constituée de 750 000 à 1 million de débris par km² (source Greenpeace en 2006), pour une masse totale de plusieurs millions de tonnes. Il y a seulement 60 % des déchets plastique qui flottent, le restant coule au fond de l'océan où de nombreuses particules sont ingérées par la faune marine.

Suite à cette découverte, Moore créa la Fondation Marine Algalita Recherche et Education où il travaille actuellement.

Son étude de 1999 a montré qu'il y avait six fois plus de plastique dans cette partie de l'océan que de zooplancton qui nourrit la vie océanique.

En 2008, la Fondation a organisé le projet JUNK Raft, visant à "sensibiliser de manière créative sur les débris de plastique et la pollution dans l'océan",  en parcourant une distance de 2 600 km dans l'océan Pacifique sur un radeau de 9,1 m de long, fabriqué à partir d’un ancien fuselage d’avion Cessna 310 et de six pontons remplis de 15 000 vieilles bouteilles en plastique. Avec le Dr Marcus Eriksen de la Fondation et le cinéaste Joel Paschal, le radeau est parti de Long Beach (Californie) le 1 er juin 2008 pour arriver à Honolulu (Hawaii) le 28 août 2008. En route, ils ont fourni aux populations de précieuses informations de sensibilisation sur la protection de l'environnement.

L'mpact sur l'écosystème marin est catastrophique. Si aucune mesure radicale n'est prise, ce septième continent pourrait voir sa superficie égaler celle de l'Europe d'ici une dizaine d'années.

Vous avez aimé cet article ou cette page ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot qklrb ?

Fil RSS des commentaires de cet article