Pour Tout Dire

-Le marc de café recyclé en biocarburant

Rédigé par Gilles Aucun commentaire

Les emblématiques bus rouges à deux étages de Londres devraient moins polluer grâce au recyclage du marc de café en biocarburant. Crédit photo: Oxyman

A Londres, la consommation de café pourrait bientôt fournir un coup de fouet écologique aux bus qui y circulent.

Quelque six mille litres d'huile extraite des déchets de marc de café seront ajoutés aux réservoirs de carburant de la compagnie de transport de la ville - assez pour alimenter un bus pendant une année entière.

La start-up britannique Bio-bean, qui développe le combustible à partir de déchets de marc de café depuis quatre ans, bénéficie de l'aide financière et technique du géant de l'énergie Royal Dutch Shell.

Les Londoniens consomment en moyenne 2,3 tasses de café par jour, produisant 200 000 tonnes de déchets de café par an qui sont riches en minéraux, selon les données fournies par Bio-bean.

"Au lieu d'envoyer une tonne de marc de café vers un site d'enfouissement où il se dégrade et libère du méthane et du CO2, nous le collectons, le recyclons et le transformons en un carburant renouvelable qui remplacera d'autres carburants conventionnels."

Son entreprise d'énergie verte recueille des déchets indésirables, principalement des cafés de Londres, et les traite dans son usine de Cambridgeshire toute proche.

Il envoie l'huile de café qui en résulte à Argent Energy, le plus grand producteur de biocarburants de Grande-Bretagne, qui le complète avec une gamme de carburants d'origine animale ou végétale.

Le mélange final comprend 80% de diesel traditionnel et 20% de biocarburant.

Selon Bio-bean, remplacer le carburant traditionnel par ce mélange peut réduire de 10 à 15% les émissions de carbone, sans devoir modifier les moteurs ou dépenser davantage.

Les Londoniens totalisent plus de deux milliards de voyages en bus par an grâce à une flotte de 9 300 bus, mais seulement 2 000 des véhicules utilisent des énergies alternatives sous forme de diesel-électrique.

Le mélange à base de marc de café peut également être utilisé par les taxis, les voitures et les camions.

Et Bio-bean a des vues sur l'Europe continentale, en particulier la France, où quelque 38 milliards de tasses de café sont consommées chaque année.

"Nous ne disons pas que cela va totalement remplacer les combustibles fossiles du jour au lendemain", a déclaré Bio-bean.

"La quantité de diesel produite dans le monde sera toujours supérieure à la quantité de café." Mais le fondateur de Bio-bean, Arthur Kay, diplômé de Stanford et âgé de 27 ans, veut participer à une conversation plus large sur le recyclage des déchets.

"Nous voulons voir un entrepreneur faire quelque chose de cool avec les déchets de la bière ou du thé", a-t-il expliqué.

Vous avez aimé cet article ou cette page ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot jmgbg ?

Fil RSS des commentaires de cet article